L'Histoire Sans Fin

Un film sorti le 6 avril 1984 en Allemagne de l'Ouest. Réalisé par Wolfgang Petersen, à partir du roman éponyme de Michael Ende, publié en 1979.

Avec Barret Oliver, Noah Hathaway et Tami Stranach dans les rôles-titres.

De quoi ça parle ?

Bastien, dix ans, est un passionné de romans d'aventures. Un jour, il dérobe un ouvrage merveilleux peuplé d'extraordinaires créatures. Il s'enfonce fébrilement dans l'univers fantastique de ce livre qui le fascine.

 

Mon avis :

C'est peut-être l'un des films les plus "magiques" des années 1980. Bien sur, c'est une oeuvre qui s'adresse d'abord aux enfants à partir de 6 ans, mais il peut tout aussi bien se regarder à tout âge, du moment que l'on a pas perdu sa part d'innocence. Le film souffre malgré tout de quelques défauts, à commencer par un visuel qui, aujourd'hui, fait très obsolète, trop stylé "années 80" et des effets spéciaux qui paraissent, à bien des égards, assez risibles. Mais, si l'on met ces défauts de côté, il n'en reste pas moins un excellent film d'aventure fantastique et l'on reste plongé dans cette histoire. Le scénario est bien écrit, bien travaillé et cohérent. On peut regretter l'absence de combats épiques mais, après tout, ce film s'adressant en priorité aux enfants, on peut comprendre qu'il n'en comporte pas. Néanmoins, ce n'est pas pour autant "enfantin" ou "infantilisant", la mort existe et n'est pas éludée. Le danger y reste permanent. Et malgré son jeune âge, le héros principal, Atréju, reste confronté à un monde qui ne lui veut pas que du bien. Sa quête, s'il veut l'accomplir jusqu'au bout, il devra aller puiser au plus profond de ses ressources et donner le meilleur de lui-même.

En outre, le film est intéressant pour le message qu'il délivre. Celui, entre-autres, concernant la question de la place du rêve et de la fantasiei dans un monde parfois trop rationnel. Celui aussi concernant la place que l'on accorde à l'espoir ? De l'avenir du genre humain et sa destinée ?

Bref, un film qui, tout en vous divertissant, ne manquera pas de vous questionner.

Ma note : 8/10

L'Histoire sans fin - Wolfgang Petersen (Trailer)