Joseph LOSEY Joseph Losey est un cinéaste américain, né en 1909 dans le Wisconsin et décédé à Londres en 1984.

Après avoir monté, en 1947, à Broadway, Galileo Galilei de Bertolt Brecht, il signe, dès l'année suivante, son premier long métrage, Le petit garçon aux cheveux verts, films aux intentions anti-racistes et pacifistes.

Dès lors, Losey s'impose par son style et ses sujets, à savoir la nostalgie de la jeunesse, la critique sociale ; des thèmes révélateurs de son individualisme et de son pessimisme que l'on retrouve dans deux de ses films : Loveless Haines (1949) et The Prowler (Le Rôdeur) (1950).

Ses idées lui valent d'être assigné à comparaître devant la commission des activités anti-américaines car soupçonné de communisme ; il est alors contraint de s'exiler et s'installe en Grande-Bretagne, dès 1952.

C'est donc à l'étranger qu'il poursuivra sa carrière.

Avec Time without Pity (1956), puis The Criminal (1960) et The Damned (1961) on retrouve la lucidité de Losey.

Losey a su s'imposer comme un remarquable directeur d'acteurs et un technicien consommé.

Trois chefs-d'oeuvres à voir ou revoir pour conclure :

Monsieur Klein

Don Giovani

 

 

 

 

 

Les Routes du Sud